Habiles farces et séquences en tout genre

Client

Par Tristan Bornoz

publié le dimanche 08 janvier 2017

Habiles farces et séquences en tout genre

Bonjour, tout d’abord, une excellente année 2017 à vous, qui sera je l’espère riche en séquences. L’hiver étant loin d’être terminé, je ne peux malheureusement intituler ce nouvel article « Un hiver regorgeant de magie », « Un hiver illuminé de magie », ou encore « Un hiver où il n’y a pas qu’à Noël qu’il y a eu de la magie ». Ce dernier aurait d’ailleurs été un peu long, comparé aux tonnes de titres que mon style empreint tant de brièveté que de concision aurait naturellement générés de par ses onces de créativité. Je le nomme donc « Habiles farces en tout genre », soulignant son caractère fourre-tout et ma simple volonté de parler de Magic. Voici donc quelques petites pastilles qui je l’espère ne seront pas trop compliquées à digérer.

Vintage Cube

Peut-être certains d’entre vous ne sont pas familiers avec le Vintage Cube, ce format de draft où se côtoient les cartes les plus broken de l’histoire de Magic, telles que le Power Nine, Tendrills of Agony, Time Spiral, Sneak Attack, Tinker, Sol Ring, et ainsi de suite. Mais également quelques cartes plus obscures telles que Brain Maggot, True-Name Nemesis, Sword of War and Peace, Skinrender, Mother of Runes ou encore Hero of Bladehold. Ce qui m’amène à une distinction fondamentale et indispensable à énoncer lorsque l’on parle du Vintage Cube et même du Cube en général : Unfair et Fair. En effet, alors que certains effectueront des interactions d’une surpuissance inouïe telles que Restoration Angel blinkant un Nekrataal, ou équiper un Umezawa’s Jitte sur une True-Nemesis, et je ne parle même pas de plays exceptionnels tels que cascader une Bitterblossom sur un Bloodbraid Elf ou d’attaquer pour des tonnes de dégâts dès le tour 3 à l’aide d’un Silverblade Paladin, d’autres se contententeront de combos miteuses à base de départ en Storm, de mana infini, de tours infinis, de kills tour 3 et pire encore. Que de stratégies qui s’écroulent sur une simple Thalia, Guardian of Thraben, un Lodestone Golem ou encore un Spirit of the Labyrinth. Voici quelques-unes de ces interactions qui ne pourront vous apporter que la défaite :

  • Soulfire Grand Master + Time Walk
  • Seasons Past + Dark Petition + Turnabout+ Time Walk + Un moyen de générer assez de mana (Ritual, High Tide, Heartbeat)
  • Heartbeat of Spring + Palinchron
  • Sneack Attack + Palinchron
  • Fastbond + Oracle of Mull Daya, Fastbond + Gush
  • Channel + Emrakul (les deux font l’affaire)
  • Yawgmoth’s Will+ Lion’s Eye Diamond
  • High Tide + Time Spiral
  • Library of Alexandria + Etre on the draw
De manière générale, privilégiez des moyens de générer beaucoup de manas dans vos decks combos (High Tide, Heartbeat Mirari’s Wake…), du cheap card draw, et par-dessus-tout, des cartes broken. Bien sûr, ne faîtes pas cela si vous voulez gagner ou vous amuser.

Quelques tops en plus

Voici quelques tops, propices comme toujours aux controverses, aux farces et aux ristournes de tout type.

Top 3 des cœurs :
  • Cœur de Kiraan
  • Cœur d’argent wolfir
  • Cœur de froidacier
Top 5 des cartes skill-intensives
  • Siege Rhino
  • Reflector Mage
  • Reality Smasher
  • Thalia, Guardian of Thraben
  • Gideon, Ally of Zendikar
Bien sûr, il existe de nombreuses autres cartes dont les nombreux techniciens lisant cet article pourraient nous expliquer l’utilisation optimale.

Top 3 des infractions qui justifient la réinstauration de la peine de mort :
  • Finir une ronde avant les tours additionnels
  • Commencer à jouer avant l’annonce du début de la ronde
  • Prendre seulement 10 minutes pour manger un repas
Vrai top 5 des commentateurs de Magic :
  1. Patrick Sullivan
  2. LSV
  3. Cédric Phillips
  4. Tim Willoughby
  5. Simon Görtzen
Top 3 des choses que j’aurais aimé voir sous mon sapin :
  • Un booster showdown
  • Un set de basics foils
  • Un playmat personnalisé
  • Un nouveau commander
Top 2 des équipes de Topdecker :
  1. MTG la farce
  2. MTG la team
Le modern et les bannings

Gitaxian Probe, devrait être bannie, Becomme Immense également, ainsi que Mox Opal, SImian Spirit Guide et Prized Amalgam. Le modern est vraiment devenu une foire, toutes les games sont finies au tour 2 et je ne peux pas leverage mon skill en jouant un deck midrange, puisqu’il y a trop de diversité et de rapidité. Je pense donc qu’il faut unban Jace et Bloodbraid Elf, puisque de toute façon la partie sera finie avant de pouvoir les jouer. Personne ne s’amuse en modern, où sont passées les games funs et interactives? Toutes les parties se résument à deux joueurs se goldfishant l’un l’autre. Laissez-moi s’il vous plaît m’amuser et jouer des Kitchen Finks au tour 3, car quelle hérésie que de laisser des gens faire des choses puissantes avec leurs cartes, ce n’est pas juste. Une solution serait évidemment d’unban Mental Misstep, qui ferait le plus grand bien au format, prends ça, méchant Glistener Elf qui allait me tuer tour 2! Voilà un court plaidoyer pour sauver ce format en déclin qu’est le modern.

Le frontier est un nouveau format sympathique

Si le frontier est encore trop jeune pour tirer trop de conclusion, je dois dire que j’ai apprécié le deck que j’ai joué au premier tournoi dans ce format à Topdecker en ce début de janvier. Pendant que tout le monde faisait preuve d’une créativité époustouflante en jouant des decks inédits tels que Jeskai Black, Abzan ou Rally, j’ai décidé, une fois n’est pas coutume, de partir en déluge :

 
Spells (30) Enchantments (8) Lands (22)
2 Dragon Fodder 4 Jeskai Ascendancy 4 Flooded Strand
4 Raise the Alarm 4 Cryptolith Rite 4 Windswept Heath
4 Servo Exhibition   1 Cinder Glade
4 Treasure Cruise   1 Prairie Stream
2 Dig Through TIme   1 Plains
4 Nagging Thoughts   1 Island
4 Take Inventory   1 Canopy Vista
2 Crater’s Claw   2 Inspiring Vantage
4 Anticipate   4 Spirebluff Canal
    2 Botanical Sanctum
    1 Yamivaya Coast
 
Ce deck exploite l’habile interaction entre Jeskai Ascendancy et Cryptolith Rite. Une fois les 2 enchantements et au moins deux tokens non summoning sick en jeu, vous pourrez aisément piocher votre deck, tous vos cantrips devenant gratuits, puisqu’ils coûtent deux manas et untap vos tokens qui seront prêts à remplir à nouveau votre réserve. Pour gagner vous pouvez simplement attaquer avec vos tokens, mais si votre adversaire présente trop de bloqueurs, il vous suffit de trouver une Treasure Cruise, qui vous net un mana (puisqu’elle ne coûte qu’un), puis avec le mana jouer une deuxième Ascendancy, vos tokens généreront ainis deux manas de plus à chaque spell joué grâce à l’untap supplémentaire, ainsi vous pourrez trouver une Crater’s Claw qui mettra les points de vie de vos adversaires à 0. Voici quelques clés de fonctionnement du deck :
  • Raise the Alarm est le meilleur pondeur de tokens, étant un instant, il peut surpendre votre adversaire en partant en combo de nulle part. Il dodge également ainsi les sorcery speed removal tels que les sweeper.
  • Vous n’êtes pas obliger de jouer vos enchantements directement, vous pouvez les sandbag pour maintenir un effet de suprise (Ascendance Jeskai, Cryptolith Rite, pass = votre adversaire va peut-être vouloir interagir), conféramt un faux sentiment de sécurité à votre adversaire, ou les protéger des removals. Vous pouvez en effet jouer les deux dans le même tour où vous partez en combo.
  • Il est possible de partir en combo à partir d’un seul loot avec une carte en main. Avec un peu de chance vous trouverez un Nagging Thougths, qui grâce à la folie pourra être joué, et vous donnera 3 looks à une carte comme Dig, Cruise, Anticipate, ou Inventory. La présence de Thoughts signifie également qu’il est mieux de toujours looter, même si votre main est insane. Attention à bien résoudre les triggers dans le bon ordre, par exemple : Anticipate, loot, discard Thoughts, madness se résout, loot de Thoughts, Anticipate se résout. Ce sequencing peut parfois devenir alambiqué avec plusieurs Ascendancy et des chaînes de Madness, prenez donc garde.
  • Le deck peut gagner au tour 4, mais est également très résilient grâce à tous ses cantrips, le quality advantage de Jeskai Ascendancy ainsi que le card advantage de Treasure Cruise et Dig, il peut également gagner en attaquant avec beaucoup de tokens pumpé par Ascendancy.
  • La seule contrainte en delvant et d’essayer de ne pas exiler de Take Inventory.
  • La manabase n’est certainement pas parfaite mais est conçue pour jouer Ascendancy Tour 3. Les points faibles sont la difficulté à trouver un lad untap à partir du tour 4 à cause des fastlands, ainsi que le peu de basics et de fetchables pour Heath et Strand.
  • Crater’s Claw est le finisher du deck, mais sa présence en deux fois permet de pouvoir looter une copie, et même dans caster une, ce qui n’est pas rare, pour tuer une créature, un planeswalker ou un adversaire (avec un Rite en jeu, il est possible d’avoir pas mal de mana). Vous pouvez également la jouer pour un et obtenir un trigger d’Ascendancy à bas coût.
  • Dig Through Time est un excellent bait pour forcer l’adversaire à engager du mana pendant son tour.
Vous noterez l’absence de sideboard, je n’ai pas encore réussi à trouver la bonne formule. En effet malgré certaines cartes sympathiques telles que Dispel, Radiant Flames ou Secure the Wastes, il est très difficile de sortir des cartes sans trop diluer le deck. Une solution pourrait être d’adopter un sideboard transformiste pour punir les Radiant Flames, Virulent Plague et autres joyeusetés. En sortant les Rite et les producteurs de jetons, pour morph dans un deck contrôle par exemple, avec de planeswalkers et des contres/removal. Ou alors de jouer une créature pouvant gagner la partie d’elle-même comme Knuckleblade, Ojutai, ou Rabblemaster, mais ces options ne paraissent pas particulièrement attrayantes. Le deck, comme tout bon deck combo, peut perdre sur lui-même s'il ne trouve pas d'Ascendancy ou fizzle, même si celui-ci est vraiment très consistent et ce problème ne m'ayant pas paru comme récurrent. Quoiqu’il en soit, le deck est très sympathique, résilient et rapide, et semble bien positionné face aux decks actuels, de plus, quel plaisir de pouvoir partir en storm!

Skills et séquences

C’est reparti pour un tour de #skilltip, voici quelques découvertes que j’ai pu faire ces derniers temps, que je partage toujours dans un but d’amélioration collective :
  • Faithless Looting fait en réalité du card disadvantage.
  • Il est généralement mieux de payer sa Gitaxian Probe avec du mana pour conserver de la vie.
  • Fin crépitante demande du mana noir pour être jouée.
  • Le sous-type arcane ne fait pas grossir Tarmogoyf.
  • Achetez vos Fatal Push maintenant, puisque tous les decks modern vont en jouer 4 et qu’elles vont coûter 150 sous dans pas longtemps, se retrouvant ainsi dans un article de Frank Lepore.
  • En frontier, Eldrazi Displacer est toujours beaucoup trop fort, il synergise en effet avec Rhinocéros de siège.
  • Ranger of Eos et Huntmaser of the Fells sont d’excellentes cartes contre Infect.
  • Si vous perdez 3 fois de suite une game, vous aurez plus de chances de gagner la suivante.
  • Jouer toujours vos Avacyn main phase pour tourner autour d’un contre.
  • UR Kiln Fiend est 3 fois supérieur à Infect, puisqu’il ne meurt pas sur Bolt, joue de l’interaction et pioche tout le temps ses threats grâce à ses cantrips.
  • Le pile shuffle est indispensable pour que votre deck soit bien mélangé et réduira grandement vos chances de mana screw et flood, il est donc vraiment dommage qu’il ne soit plus possible d’en effectuer deux par game.
  • Mulliganer équivaut quasiment toujours à une défaite, n’hésitez donc pas à garder n’importe quelle main avec des lands et des spells.
Ainsi s’achève cet article, j’espère comme toujours qu’il vous aura plu et que vous en aurez retiré des grands enseignements. On se retrouve une prochaine à Topdecker pour grinder les Series avec le nouveau système de cette année, sur Twitter pour de l’info et des farces en continu et bien évidemment à la MonoGreenStompy Convention qui a lieu cette année à Vufflens-le-Château, où je serai présent dans mon cosplay de Strangleroot Geist pour discuter des apports de la Révolte Etherique au meilleur deck du modern.

A la proch’,

Tristan, membre éminent de MTG la farce.

Autres articles de Tristan Bornoz

Un automne magiquement rempli

Un automne magiquement rempli

Lire l'article

Un été rempli de magie

Un été rempli de magie

Lire l'article

Petit guide du "Magic content"

Bonjour à tous, aujourd’hui un article un peu particulier, puisqu’il ne sera pas question de vous parler de stratégie, d’un deck en particulier, ou de faire un report de tournoi. J’ai décidé, en tant que grand féru de contenu Magic sur le web, de vous faire partager mes bonnes adresses afin de satisfaire votre soif de connaissance sur le jeu qui nous passionne.

Lire l'article

Kikishift et Report du Geneva Modern

Bonjour à toutes et à tous,Comme vous le savez tous, le format modern a (encore) été récemment ébranlé par des bannings, nous permettant de faire nos adieux aux Eldrazi et d’accueillir deux nouveaux sérieux concurrents : Ancestal Vision et le combo Thopter Foundry/Sword of the Meek.

Lire l'article

Finales des Topdecker’s series : Report

Le samedi 20 février, avait lieu la finale des topdecker’s series au magasin Topdecker. Pour rappel, les huit meilleurs classés des Topdecker’s Series devaient y découdre afin de connaître celui qui remporterait l’invitation à un GP et un token à son effigie. Le tournoi se déroulait en format modern, chamboulé depuis peu par la domination du nouvel archétype : Eldrazi. Voici nos 8 compétiteurs et les decks qu’ils ont choisi afin d’appréhender ce méatagame, très spécial, puisque ne comportant que 8 joueurs

Lire l'article

UW Control en modern

Il est désormais admis que pour réussir en modern, il faut appliquer la recette suivante : rejoindre les Eldrazi ou bien les battre. Ne souhaitant pas jouer ce deck, j’ai décidé de me tourner vers un jeu qui je le pense a un bon match-up contre la plupart des versions d’Eldrazi, tout en restant solide contre les decks plus « classiques » du format : UW Control.  Dans cet article, nous allons voir quels choix de cartes sont possibles et tenter de bien comprendre la mécanique du paquet.

Lire l'article