Le Cycle de la Vie

Client

Par Gaëtan Bossy

publié le samedi 15 avril 2017

Salut à tous !

Le recyclage est de retour ! Qu'est ce que cette mécanique change dans l'environnement limité Amonkhet, en Standard, ainsi qu'en Modern ? Petit tour d'horizon d'une mécanique pas si verte qu'il n'y paraît... Nous allons tout d'abord étudier l'impact basique du recyclage en limité, cette partie ne sera probablement pas de la plus grande utilité aux plus expérimentés d'entre vous. Nous parlerons ensuite du Standard sous une nouvelle perspective qui intéressera probablement les plus Johnny d'entre vous, et enfin nous nous attelerons à l'impact en Modern de certaines des communes de votre Prerelease que vous auriez autrement jeté.


Le Recyclage en limité

En draft, le recyclage apporte beaucoup de consistence à votre deck. Un exemple simple est celui d'une main de ce genre alors que vous commencez la partie:

Deep-Sea TerrorDeep-Sea TerrorIslandIslandUnholy HungerSeparatist VoidmageAspiring Aeronaut
En dehors de votre amour irréfréné du bleu dans un format agressif comme Magic Origins, on remarque que cette main est lente et risquée de par son manque de terrains. Si vous savez que votre adversaire joue un deck aussi lent que le votre, garder cette main ne serait pas fondamentalement horrible. Mais en ronde 1 d'une FNM pleine de Spikes prêt à en découdre pour accumuler un maximum de point des Topdecker's Series, pouvez-vous vous permettre de garder une main aussi spéculative ? Probablement pas.

Maintenant, remplacez vos Deep-Sea Terror par des River Serpent. La main se révèle alors beauoup moins risquée que précedemment, et vos chances de battre le boss de fin de Topdecker s'en trouvent bien augmentées. Le recyclage apporte donc une consistence inhabituelle à votre deck, réduisant le nombre de non-games des deux côtés de la table, mais aussi notre capacité à accuser notre deck d'être le responsable de notre défaite cuisante contre un magicien plus habilité à gérer ce genre d'entourloupe. Un sorcier expérimenté pourrait se méfier de Greater Sandwurm si celle-ci n'avait pas le recyclage, mais étant donné que la carte n'est maintenant plus complétement inutile en début de partie, en jouer plus d'une n'aurait rien d'une farce.

Un autre aspect du recyclage en Limité est qu'il rend des cartes à usage autrement réduit jouables en maindeck. Forsake the Worldly pourrait ne pas être si puissant, beaucoup de decks ne contenant que 0 à 2 cibles en valant la peine en limité. Mais le recyclage aidant, cette carte paraît éventuellement maindeckable en Scellé (dans une avant-première à Topdecker le 22 et 23 Avril, pour prendre un exemple innocent).

Supposons maintenant que votre adversaire joue un deck blanc-noir Zombie agressif contenant plusieurs Trial of Endurance et In Oketra's Name. Haze of Pollen, qui était auparavant injouable, pourrait trouver une utilité dans votre deck après sideboard, là où un traditionnel Fog n'aurait fait que pourrir dans votre main trop souvent.
Greater Sandwurm
Un troisième usage potentiel est celui de filler de qualité 0. Supposons que votre Draft se passe mal. Vous commencez avec un Cryptic Serpent, le confondant avec son homologue de Lorwyn, puis complétez votre pile avec quelques Essence Scatter, une pincée de Cancel, et une fournée de Hieroglyphic Illumination, le tout en espérant ouvrir le Graal, un Engulf The Shore, qui malheureusement n'a pas reçu le traitement d'Invocation malgré sa domination sans partage des formats Construits ainsi que Limité. Vous terminez alors votre draft penaud, regrettant les Draft Mercadia, où votre deck roulerait sur vos compétiteurs non-préparés à affronter la domination de votre couleur favorite. Vous comptez alors tristement vos cartes bleues jouables... 20! Deconcerté, vous jetez un oeil aux cartes non-bleues, rejetées normalement par tout amateur de Draw-Go qui se respecte, et dénichez alors Violent Impact, une carte réminiscente de Demolish, qui avait alors dominé Kaladesh de par sa polyvalence légendaire. Malheureusement, le rouge n'est pas votre tasse de thé, car ce dernier réduit la possibilité d'égalité, votre résultat favori. Heureusement, vous pouvez incorporer la puissante carte rouge à votre oeuvre aux couleurs marines, réduisant ainsi le nombre d'îles à 19 !

Après cette virée dans les eaux claires du Limité, allons à la pêche au gros, en Standard, un format varié ou la domination de 2 decks ayant la possibilté de tuer dès le quatrième tour laisse une grande marge de manoeuvre à des decks Combos lent et vulnérable à toute sorte de hate.

De nouvelles perspectives en Standard

Une carte m'a tout de suite intrigué lors des spoilers Amonkhet: New Perspectives. L'effet est extrèmement puissant, dans un deck construit autour, cette carte réminiscente de Fluctuator permet de voir une grande partie de sa bibliothèque... Mais voir une grande partie de sa bibliothèque ne fait malheureusement pas gagner la partie automatiquement, ce que l'on pourrait attendre d'une carte coûtant 6 manas et restreignant grandement la construction d'un deck la contenant si l'on veut maximiser son efficacité. Heureusement, Wizards a eu la gentilesse d'inclure une carte coûtant 0 manas, piochant ne carte et surtout, produisant un mana de la couleur d'un terrain que l'on contrôle, dans Amonkhet. Bien qu'il ait l'air moins sexy que la description que je vient d'en faire, Vizier of the Tumbling Sands est effectivement cette carte si vous contrôlez New Perspectives (et possèdez une main bien remplie, ce qui n'est généralement pas un problème). Vous avez donc la possibilité de piocher une grande partie de votre deck sans dépenser de mana, et de produire du mana, le tout dès que vous résolvez un New Perspectives. Que manque-t-il ? Un moyen de véritablement piocher toute votre bibliothèque, et si ce dernier a la bonne idée de ne pas coûter de mana, vous avez le moyen de piochez tout votre deck, d'avoir un nombre raisonnable de mana, le tout juste en résolvant un enchantement coûtant 6 manas, et qui a aussi le bon goût de piocher 3 cartes. La pièce manquante est Shadow of the Grave.
New PerspectivesVizier of the Tumbling Sands
Il suffit donc de remplir votre deck de cartes avec le recyclage, de trouver un moyen de tuer votre adversaire une fois que vous avez tout votre deck dans la main, et le tour est joué. Mais pour garantir de vraiment piocher tout son deck avec les 3 cartes ci-dessus, il faut que ce dernier contienne une grosse proportion de cyclers. Heureusement, Amonkhet nous gâte encore une fois, en nous proposant un cycle complet de terrains recyclables ! Effectivement, sans ces derniers, notre oeuvre en construction n'aurait aucune consistance, ce qui ne procurerait pas une expérience de jeu des plus intéressantes. Comme nous savons déjà que notre deck contiendra 4 Shadow of the Grave et 4 New Perspectives, et qu'il nous faudra plus que 20 terrains, ainsi que quelques terrains arrivant en jeu dégagé afin d'augmenter nos chances de jouer New Perspectives le plus tôt possible, nous devons jouer le moins possible de cartes sans le recyclages. Il ne nous manque plus qu'un moyen de tuer notre adversaire. La meilleure manière que j'ai déniché en farfouillant dans le Gatherer est Noose Constrictor + Fling. Enfin, afin de se prémunir contre certaines choses pouvant arriver, j'ai choisi d'inclure une Perpetual Timepiece, aussi connu comme l'une des conditions de victoire les plus nobles du Standard actuel.
Noose ConstrictorFling
Enfin, il ne manque plus que des cartes possédant le recyclage à notre magnifique pile. Exactement 20 places. Amonkhet nous apporte de nombreuses options, ce qui rend cette partie du deck interchangeable en fonction du metagame et de ce que vous pouvez tirer de vos boîtes de chaussures. La carte la moins remplaçable est probablement Shefet Monitor. En effet, en assumant que vous possédez 2 terrains arrivant dégagés dans votre main au début de votre 4ème tour, Shefet Monitor permet de jouer New Perspectives au 5ème tour, accélérant donc la mort inévitable du couard adversaire tentant désespérément de s'en sortir face à votre paquet. Les 16 autres places peuvent être remplies par toute sorte de joyeusetés parmi Sweltering Suns, Dissenter's Deliverance, Haze of Pollens, Cast Out, Censor, Hieroglyphic Illumination, ou encore River Serpent (liste non-exhaustive).
Haze of PollenCensor
Pour ce qui est de la réserve, elle dépendra bien évidemment du metagame, mais nous pouvons tenter dès maintenant d'indentifier certains candidats. Drake Haven et Faith of the Devoted peuvent amener des conditions de victoire alternatives bienvenues, Dispel, Negate, voire Invasive Surgery peuvent aider à combattre les contresorts et sorts de défausse ciblée de tout genre. Le reste de la réserve pourrait consister de Radiant Flames, Authority of the Consuls, Manglehorn, ou tout autre carte utile contre le metagame à venir. Voici donc la liste du deck:
 
New Perspectives Combo par Gaëtan Bossy
Pièces de combo Recycleurs Terrains
1 Perpetual Timepiece
4 Vizier of Tumbling Sands
1 Noose Constrictor
4 New Perspectives
4 Shadow of the Grave
1 Fling
4 Sweltering Suns
4 Haze of Pollen
4 Dissenter's Deliverance
4 Censor
4 Shefet Monitor
4 Fetid Pools
4 Irrigated Farmland
4 Scattered Groves
4 Sheltered Thicket
4 Canyon Slough
4 Island
1 Forest

Ce deck n'est probablement pas le meilleur choix pour gagner un Pro Tour, mais pour s'amuser dans des tournois locaux, il peut probablement amuser les plus Johnnys d'entre vous.

Aventurons-nous maintenant dans les eaux houleuses du Modern, ou le Recyclage est essentiel à l'existence de l'un de mes decks favoris.

Amonkhet et Living End

Tout d'abord, je vous conseille de lire cet article si Living End n'est qu'une obscure bulk rare de Spirale Temporelle pour vous. Amonkhet apporte beaucoup de nouvelles options à Living End dans le departement des cyclers. En effet, jusqu'à maintenant, si l'on voulait rester dans les couleurs de Jund, il n'existait que 4 recycleurs à 1 mana ou moins ce qui faisait un maximum de 16 "bons" recycleurs. Mais Amonkhet nous apporte de nouveaux joujous:
Desert CerodonHorror of the Broken Lands
Au niveau de la force brute, ces deux créatures sont toutes deux bien plus intéressantes que ce que nous avions précedemment. Elles rendent donc le deck plus rapide à tuer, ce qui est critique contre des decks comme Burn ou Storm, mais nous permettent aussi d'augmenter lenombre de recycleurs dans le deck, augmentant donc sa consistance déjà légendaire. Pour l'instant il n'est pas facile de choisir quelles pièces du puzzle elles vont remplacer sans avoir testé extensivement, mais mon instinct me souffle que 20 cyclers à 1 mana semble être un bon nombre. Ce qui veut dire qu'il faudrait enlever 4 cyclers et 4 non-cyclers du decks: pour les 4 cyclers, je pense que retirer 2 ou 3 Architects of Will et 1 ou 2 Deadshot Minotaur semble être un bon compromis. Les architectes ne sont pas de la plus grande utilité en meute, mais restent bien utile de temps en temps. Les minotaures, eux, ne font pas de très bon compagnon au sujet de notre prochaine discussion, et ce surtout lorsqu'ils sont par deux. C'est pourquoi en enlever 1 ou 2 mitige le risque d'en piocher 2 tout en ne mettant pas autant de pression sur notre manabase, contrairement aux nouveaux-venus plus restrictif au niveau coloré.

Pour ce qui est des non-cyclers à retirer, je pense que les places flexibles qui étaient auparavant remplies par tout et n'importe quoi seront bien mieux garnies par des cyclers à 1 mana: Avalanche Rider, Faerie Macabre, Shriekmaw, Kolaghan's Command, Simian Spirit Guide et Beast Within sont donc menacés. Je ne joue personnellement déjà plus de Shriekmaw et de Kolaghan's Command dans mon maindeck, ce qui laisse bien peu d'option: Faerie Macabre, dont l'une des fonctions était d'empécher les Tarmogoyfs adverses de bloquer nos créatures perd de son utilité avec l'augmentation de la force de nos cyclers. Simian Spirit Guide n'a jamais été mon meilleur ami. Ses matchups de prédilection étant les decks Controle bleus et les decks très agressifs comme Infect, Kiln Fiend, ou Zoo, je pense que l'on peut tenter de l'exclure d'un build de Living End post-Amonkhet. Bien évidemment, comme Harambe fait partie de notre base de mana, nous devons le remplacer par nombre de terrains, et pas uniquement des recyclers. Nous pouvons donc remplacer nos 3 Simian Spirit Guide par 2 terrains et 1 cyclers. Nous aimerions encore trouver un spot pour un 20ème recycleurs, et je pense que nous pouvons descendre à seulement 2 Beast Within. Bien que Beast Within soit extrêmement polyvalent, son usage est trop réduit contre des decks tels que Death's Shadow, Burn, et Affinity. Nous n'avons que rarement le temps de lui consacrer 3 manas.
Archfiend of IfnirPale Recluse
Un autre joujou apporté par Amonkhet est Archfiend of Ifnir. Archfiend of Ifnir coûte 2 manas à recycler, mais une fois sur le terrain, il résout plusieurs problèmes que le deck a eu jusqu'à maintenant de la peine à affronter. Archfiend of Ifnir permet de contenir un board ramené par Living End après que notre adversaire ait sacrifié toutes ses créatures à l'aide d'un Arcbound Ravager ou d'un Viscera Seer. Il évite aussi que l'on soit ralenti par un Tarmogoyf poussé à nous rejoindre après Living End. Archfiend viendrait prendre la place de cartes telles que Jungle Weaver, Pale Recluse ou Twisted Abomination. Personellement, je temte en incorporer 2 pour le moment. Voici donc un premier jet de Living End après les apports d'Amonkhet:
 
Living End by Gaetan Bossy
Cyclers Pièces de Combo Terrains Land Destruction
2 Architects of Will
2 Deadshot Minotaur
4 Street Wraith
4 Monstrous Carabid
2 Archfiend of Ifnir
1 Pale Recluse
4 Desert Cerodon
4 Horror of the Broken Lands
4 Demonic Dread
3 Living End
4 Violent Outburst
4 Verdant Catacombs
2 Copperline Gorge
4 Blackcleave Cliffs
1 Stomping Ground
1 Overgrown Tomb
1 Blood Crypt
1 Forest
1 Swamp
1 Wooded Foothills
2 Bloodstained Mire
2 Blooming Marsh
2 Beast Within
4 Fulminator Mage
Espérons donc que cette nouvelle variation de ce deck peu commun pourra nous emmener vers la Consistance recherchée ainsi que l'amusement profond de voir que notre adversaire n'a aucun permanent en jeu.

Merci d'avoir lu jusque là ! Pour toute réaction, commentaire ou indignation profonde adressez-vous à @3emeFarceur :)

Autres articles de Gaëtan Bossy

Splendid Reclamation Combo en Standard

Splendid Reclamation commence déjà à montrer le bout de son nez en Modern, mais c'est pourtant une carte délaissée en Standard. Comment profiter au maximum de cet effet très puissant et écraser ses adversaires sous les Octopus ? Vous êtes sur le point de le découvrir.

Lire l'article

Dark Petition en Modern: Ou est-ce qu'on signe ?

Dark Petition n'est pas jouée en Modern, et pourtant c'est un staple joué du Standard au Vintage en passant par le Legacy et le Commander. Existe-t'il un ou des decks permettant d'en profiter, voire, de l'abuser dans ce format ? J'explorerai dans cet article trois possibilités prometteuses, qui je l'espère, vous inspireront aussi.

Lire l'article

Death's Shadow Aggro en Modern

Dans cet article, je vais décrire les deux principales différentes versions de Death's Shadow Aggro en Modern: la version Grixis, moins connue, et la plus classique version Zoo, Zooicide. Les deux decks sont explosifs et assez méconnu pour que vos adversaires ne sachent pas quelle attitude adopter en jouant contre.

Lire l'article

Rester sur sa Fin Vivante

Je vais décrire le fonctionnement de Living End le plus en détail possible, depuis l'idée du deck jusqu'aux moyens de battre la hate contre le deck. En effet, bien que les Eldrazis ne soient plus la menace qu'ils étaient, Living End reste un bon choix dans le metagame diversifié du Modern.

Lire l'article

Conclusion des TopDecker's Series

J'ai, il y a maintenant quelques semaines, eu la chance de participer au Top8 des Topdecker's Series. Comment me suis-je préparé ? Quel deck ai-je joué et pourquoi ? Je vais dans cet article décrire le processus que j'ai traversé en me préparant pour ce tournoi particulier.

Lire l'article